Accueil » Vivre à Moutier » Histoire » La donation de l'abbaye de Moutier-Grandval à l'évêché de Bâle

La donation de l'abbaye de Moutier-Grandval à l'évêché de Bâle

L'importance de la donation de l'abbaye de Moutier-Grandval à l'évêque de Bâle Adalbéron II par le roi de Bourgogne Rodolphe III, en 999, est soulignée par tous les historiens jurassiens. Cet événement lie pour plusieurs siècles le destin du Jura avec celui des évêques de Bâle.

999-1999: mille ans d'histoire jurassienne

L'importance de la donation de l'abbaye de Moutier-Grandval à l'évêque de Bâle Adalbéron II par le roi de Bourgogne Rodolphe III, en 999, est soulignée par tous les historiens jurassiens. Cet événement lie pour plusieurs siècles le destin du Jura avec celui des évêques de Bâle.

L'abbaye de Moutier-Grandval est fondée au milieu du VIIe siècle par saint Valbert, abbé du monastère colombanien de Luxeuil.Vers 675, le premier abbé du nouveau couvent, Germain de Trèves, est assassiné par les hommes du duc d'Alsace dans la vallée de Delémont. Possessionnée entre le pied du Jura et la vallée du Rhin, l'église Sainte-Marie et Saint-Germain de Moutier contrôle le col de Pierre-Pertuis, qui relie l'Alsace à l'Italie en passant par Saint-Maurice et le Grand Saint-Bernard. Placé sous la protection intéressée des comtes du Sundgau, qui finissent par accaparer l'essentiel de son patrimoine, Moutier-Grandval est rétabli dans ses droits par le roi de Bourgogne en 968. Désireux de renforcer la position de Notre-Dame de Bâle, Rodolphe III fait don de cette abbaye à Adalbéron II en 999. Les évêques de Bâle, hommes des rois de Germanie et de Bourgogne, sont alors des fidèles soutiens du pouvoir royal en butte à l'hostilité des grands.

Ces féodaux exercent à leur profit, dans leurs zones d'influence, les prérogatives relevant de la puissance publique.Vers l'an mil, la ville de Bâle fait partie du second royaume de Bourgogne, créé en 888, qui s'étend des Vosges à la Méditerranée et de la Saône à la Reuss. La dynastie rodolphienne, très contestée à l'intérieur, doit s'appuyer sur les rois de Germanie qui exercent une certaine tutelle sur cet Etat, comme du reste sur l'ensemble de la chrétienté occidentale.

En 962, l'Empire est restauré au profit des dynastes germaniques qui contrôlent également la papauté. Rodolphe III meurt en 1032 sans héritier mâle, après avoir légué son royaume à l'empereur. Dans l'espace jurassien, la domination impériale perdure jusqu'à la proclamation de la République rauracienne en 1792. A partir de leur point d'appui prévôtois, les évêques de Bâle élargissent leur sphère d'influence politique entre Bienne et l'Ajoie.

La principauté épiscopale de Bâle, déjà en germe en 999, émerge progressivement au cours des XIe-XIIIe siècles. En 1528, lorsque la Réforme gagne la métropole rhénane, le prince évêque s'établit à Porrentruy. Depuis cette époque et jusqu'à la disparition de l'Evêché, l'assise géopolitique de la principauté est essentiellement jurassienne. L'abbaye de Moutier-Grandval a ainsi joué un rôle essentiel dans la formation du Jura historique.