Accueil » Vivre à Moutier » Enfance - Jeunesse » Service de la jeunesse et actions communautaires

Service de la jeunesse et actions communautaires

Adresse

Avenue de liberté 5
2740 Moutier

 

Tél. 032 493 10 11
sejac(at)moutier(.)ch

Chef de service

Animateur-trice socioculturel-le





Infirmières de santé communautaire en milieu scolaire

KOHLER Michaël
michael.kohler(at)moutier(.)ch
LATIFI Qendresa
qendresa.latifi(at)moutier(.)ch
Tél. 079 522 75 67
ACKERMANN Silvère
silvere.ackermann(at)moutier(.)ch
Tél. 079 562 69 99
KOUYOUMDJIAN Juliane
juliane.kouyoumdjian(at)moutier(.)ch
Tél. 079 522 76 33
BAUMANN Valérie
valerie.baumann(at)moutier(.)ch

Heures d'ouvertures

Les animateurs du SeJAC sont à disposition des jeunes et de la population en général, sur rendez-vous, du mardi au vendredi.

L'accueil libre dans le cadre du centre de jeunesse s'effectue selon l'horaire suivant:

 

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi


Vendredi

 








Fermé
de 15 h à 18 h
de 13 h 30 à 18 h
de 15 h à 18 h
de 19 h  à 21 h (jeunes sortis d'école)
de 15 h à 18 h

5 AXES D’INTERVENTION POUR UNE ACTION SOCIOCULTURELLE EN VILLE DE MOUTIER

1)    L’intégration et la socialisation
L’animation socioculturelle et l’activité du SeJAC doivent constituer pour les jeunes une possibilité d’intégration sociale et de socialisation. Tout en s’adressant à l’ensemble de la population, l’animation doit identifier les populations défavorisées, isolées ou marginalisées et tenter de promouvoir des activités susceptibles de favoriser leur intégration et leur socialisation.

2)    La promotion de la citoyenneté inclusive
L’existence, au sein de la population, d’un sentiment de solidarité sociale est une condition essentielle au bon fonctionnement de la société. Pour que ce sentiment se développe, chacun doit être en mesure d’expérimenter les bénéfices associés aux comportements de solidarité et de citoyenneté. En travaillant en réseau et s’appuyant sur des méthodes participatives, l’animation socioculturelle doit offrir des possibilités et encourager des initiatives dans ce domaine. Elles seront d’autant plus réelles que les prestations sont produites par les populations cibles ou en collaboration avec elles.

3)    La promotion culturelle
Les expressions culturelles émergentes recherchent des espaces appropriés et un soutien diversifié. L’animation socioculturelle doit jouer ici pleinement son rôle de détecteur, soutenir l’auto organisation progressive de ces expressions et favoriser la créativité. Son intervention contribue également au partage et à l’intégration de ces diverses expressions culturelles dans le paysage socioculturel.

4)    La promotion de la santé et la prévention
La promotion de la santé, notamment la notion d’empowerment comme objectif important de l’action socioculturelle, vise à garantir aux enfants et adolescents un environnement sain et sûr. Grâce à des actions sur l’environnement et le développement de compétences individuelles, elle entend agir sur le bien-être de toute la société.

En offrant des relations de qualité, en soutenant la réalisation de projets, en développant l’estime de soi et la solidarité, l’animation socioculturelle doit jouer un rôle préventif par rapport à divers facteurs de risques tel que l’échec scolaire, le chômage, les difficultés liées à l’intégration, à la vie familiale, etc. qui peuvent être mis en relation avec des problématiques complexes.

5)    Un environnement respectueux des besoins
Participer à l’élaboration des politiques publiques touchant à la jeunesse sur le plan local et régional et conseiller les autorités en la matière est un objectif prioritaire. Il s’agit ainsi de traduire les besoins des jeunes auprès des autres catégories de la population et de favoriser leur intégration.